Journée Mondiale de l’Alimentation 2021 : « Agir pour l’Avenir »

Tandis que l’urgence climatique nous invite à trouver des solutions pour réduire notre empreinte alimentaire, il apparait de plus en plus évident que nous avons besoin d’un changement systémique : outre la question du climat qui est à présent dans tous les esprits, la faim dans le monde est encore trop souvent considérée comme une fatalité, alors qu’elle est elle aussi la conséquence des dysfonctionnements globaux qui affectent la réalisation de droits humains fondamentaux.

La façon dont nous produisons, consommons et, malheureusement, gaspillons la nourriture, a de lourdes conséquences pour notre planète et pèse sur les ressources naturelles, l’environnement et le climat. Trop souvent, la production alimentaire dégrade ou détruit nos habitats naturels et contribue à l’extinction des espèces. Une telle inefficience nous coûte des milliards d’Euros mais, ce qui est pire, c’est que les systèmes agroalimentaires actuels font apparaître les profondes inégalités et injustices de nos sociétés. Actuellement, 811 millions de personnes souffrent de la faim, et trois milliards de personnes, soit 40% de la population mondiale, n’ont pas accès à une alimentation saine. Tout comme ne pas être en mesure de manger à sa faim, ne pouvoir consommer que des produits de mauvaise qualité qui conduisent à l’obésité ou à d’autres pathologies, constituent des atteintes au droit à l’alimentation. Or il s’agit d’un droit fondamental que le système alimentaire agro-industriel dominant bafoue en créant des chaines d’approvisionnement qui placent le profit au-dessus des droits humains.

Mais notre assiette peut aussi être porteuse de solutions et les comportements individuels sont en capacité de renforcer les dynamiques collectives de transformation. Pour vaincre définitivement les maux de nos systèmes alimentaires, nous devons soutenir les petits producteurs, investir dans les pratiques agroécologiques et instaurer un cadre politique permettent de construire des systèmes agroalimentaires durables et respectueux de la nature, plus inclusifs et plus résilients.

Au Luxembourg, il existe de nombreux acteurs, qui s’engagent au quotidien pour transformer nos systèmes alimentaires. « Changeons de Menu ! » est allé à leur rencontre. Découvrez comment, au Luxembourg, des acteurs s’engagent pour transformer nos systèmes alimentaires.